20/11/2017
DERNIÈRE MINUTE
Home / Marques  / Brousse

Brousse

Texte et documents : Guillaume Herbaut   Les caravanes BROUSSE   Monsieur et Madame Pierre BROUSSE se sont mariés en 1928. En 1934, ils démarrent le métier de Carrossier Automobile, et travaillent en couple. En 1953, à la demande

Texte et documents : Guillaume Herbaut

 

Les caravanes BROUSSE

 

Monsieur et Madame Pierre BROUSSE se sont mariés en 1928. En 1934, ils démarrent le métier de Carrossier Automobile, et travaillent en couple. En 1953, à la demande d’un client, déménageur de profession, Monsieur BROUSSE créé une première caravane en contreplaqué. Elle porte le numéro 101 et sera achevée en Novembre 1953. Sa forme est arrondie avec un toit à lanterneaux et baie arrière ouvrante, d’une longueur d’environ 3 mètres. Puis un autre client fait une nouvelle demande et ainsi débute la production de caravanes, uniquement sur commande. En 1954, Monsieur et Madame Brousse exposent à la foire d’Amiens avec le modèle La Picarde et la production commence avec une quarantaine de caravanes à l’année, allant jusqu’à entre 100 et 150 caravanes les meilleures années. La forme arrondie dure jusqu’en 1958.

 

 

Ensuite vient la première exposition au salon de l’automobile de Paris en 1959. C’est l’occasion de dévoiler une gamme de carrosserie un peu plus « carrée » avec un toit en forme d’aile d’avion, baptisée « Cosmos ». Une série « confort » est proposée en « entrée de gamme », et une série « Luxe », richement équipée. Le châssis est entièrement blacksonnisé, l’intérieur capitonné « façon main » et elle est équipée de volets coulissants anti-buée, du chauffage, d’un plan inox en cuisine et de housses en velours de Gênes véritable, entre autres. Cette gamme dure jusqu’en 1971.

 

L’activité continue avec la gamme « Marly » jusque dans les années 1975, 1976. La ligne Cosmos est modernisée mais garde son toit en forme d’aile d’avion.
La construction des caravanes se déroule selon différents postes de travail :
Le premier est le châssis et les essieux, à barre de torsion ou à air avec roues indépendantes.
Le second concerne la construction de l’ossature en bois sur le châssis, avec le plancher. L’extérieur est habillé des tôles d’alu, l’intérieur est équipé des fils électriques, des volets, et de la sellerie capitonnée (murs et plafond).
Les meubles et aménagements sont construits sur plan, puis réalisés sur place par les menuisiers avec le montage dans chaque caravane.
Enfin, la finition intérieure avec les tapis, coussins et rideaux.
Tous les équipements sont essayés et les caravanes nettoyées avant la livraison. Selon les modèles, la durée de construction d’une caravane allait de 1 à 3 mois suivant le décor intérieur et l’exigence du client. Les Etablissements BROUSSE vont employer de 25 à 30 personnes.
Le ciblage de la clientèle BROUSSE est très large, allant jusqu’à une gamme habitation destinée aux forains.
La marque BROUSSE se voit remettre le premier oscar de la caravane la plus confortable par l’association des journalistes du plein air en 1966, et est qualifiée de Rolls des caravanes par l’Auto-Journal dès 1967.
Cet article a été réalisé avec l’aimable participation de Madame Simone BROUSSE, fille de Monsieur Pierre BROUSSE.

MOTS CLÉ DE L'ARTICLE

contactrccf@yahoo.fr

Review overview
Pas de commentaires

Publiez un commentaire